C’est la panique

C’est la panique

Vous avez certainement remarqué qu’en présence de la personne qui nous plaît, surtout au départ, il est difficile de rester naturelle. C’est un paradoxe n’est-ce pas ? Être nous-mêmes ne nous demande en principe pas trop d’effort… Nous l’avons été toute notre vie et c’est tout ce que nous savons être ! Et pourtant, cela nous parait impossible face à la personne qui nous fait de l’effet. Chaque geste, chaque parole nous parait gauche, un peu ridicule et on a l’impression de se regarder faire. Cela n’arrange rien à la situation ! En quoi cette attitude nous est-elle préjudiciable ? Comment limiter la casse ? Voici quelques axes de réponse !

A vouloir faire bonne impression… On fait n’importe quoi

Il y a des moments pendant lesquels nous avons l’impression de faire n’importe quoi. C’est comme si notre bouche ne disait pas ce qu’elle devrait pendant alors que notre système sature. Cela s’apparente à un trop plein d’information d’un coup. Nous essayons de les analyser et de les organiser pour avoir la meilleure réponse possible immédiatement. Le souci ? C’est déjà trop tard ! Dans l’instantané, tout se bouscule et résultat, ne ressemble à rien ! Vous allez vous voir dire n’importe quoi, rire pour rien ou encore prendre la fuite sans raison. Cela m’est arrivé dernièrement et je me suis dit « n’importe quoi, pourquoi as-tu réagi comme ça ?! » – simplement parce que j’étais tellement concentrée sur le « pseudo » enjeu du moment que c’était visiblement trop pour moi ! D’instinct, j’ai coupé court à la situation, plutôt que de risquer la gaffe. A partir du moment où on accorde de l’importance en mettant de l’émotion sur ce qu’il se passe, dans les premiers temps, ce genre de choses peuvent arriver !

[instagram url=https://www.instagram.com/p/B-PGZIGl4wN/ hidecaption=true width=400]

Les hommes ne sont pas épargnés…

Je me souviens de ce mec que je croisais et avec qui on se souriait souvent. La première fois que je lui ai dit bonjour, j’ai eu le sentiment d’avoir fait disjoncter son système. Il a paniqué, a souri dans le vide et est parti en manquant de se prendre une porte. Le tout, sans me répondre ! J’étais restée sans voix. Nous avons réussi à discuter (bien) plus tard et effectivement, ce jour-là, il n’était pas prêt ! Je lui plaisais et il n’a pas su comment réagir. Nous sommes donc égaux dans ce genre de moments qui nous prennent de cours et nous font perdre nos moyens..! Sachant cela, j’avais décidé de ne pas juger trop vite puisque, je le sais, ce sont des choses qui arrivent !

Être dans la demande, ce n’est pas être soi-même

Vous l’aurez compris, il n’est pas toujours évident d’être naturelle quand quelqu’un nous fait de l’effet. Nos comportements sont donc parfois même carrément bêtes. Un comportement bien plus embêtant que ceux cités ci-dessous nous cause du tort dans ces cas-là. Nous en voulons toujours plus : ce qu’il se passe nous plait et nous en voulons plus ! Nous nous disons « pourquoi se limiter » ! Nous allons avoir tendance à trop en demander plutôt que de chercher à tempérer pour justement, faire évoluer les choses naturellement. Cela nous ramène aux notions de plaisir et de bonheur. Pour vous donner un exemple : cela me ferait plaisir de manger ce gâteau au chocolat, mais je serais heureuse de perdre 3kg. Est-ce que je choisis le plaisir momentané ou le bonheur à long-terme ? Si je tiens à réaliser mon voeux à long-terme, je vais m’abstenir. La logique est la même concernant les hommes. Vouloir à tout prix en profiter là maintenant revient parfois à mettre en péril la pérennité de la relation. C’est d’autant plus vrai si les niveaux d’intérêt ne sont pas les mêmes des deux côtés. Certaines diront qu’en se limitant, elles n’auront pas le sentiment d’être elles-mêmes. Leurs envies les poussent vers la personne de leur choix et elles se laissent porter. Pourtant, ce n’est pas le naturel qui les pousse ! C’est leur niveau élevé d’intérêt.

[instagram url=https://www.instagram.com/p/B-c7A9oj3MM/ hidecaption=true width=400]

Déterminez votre « base neutre »

Au naturel, avec les personnes qu’elles aiment elles ne sont pas en communication 24h sur 24 ! Elles confondent « être soi-même » et leur niveau d’intérêt. Les actions varient en fonction du niveau d’intérêt et il nous est souvent difficile d’agir contre notre niveau d’intérêt. Ce qu’il faut donc absolument faire, c’est de savoir qui vous êtes réellement. Demandez-vous « qui suis-je réellement ? », « comment est-ce que je fonctionne en temps normal ?», « quelle est ma base neutre ? ». Ainsi, vous saurez que si vous avez envie d’inonder le mec qui vous plait de messages ou de cadeaux, c’est votre haut niveau d’intérêt qui s’exprime et non votre « naturel ». Attachez-vous alors à votre naturel et ne laissez pas vos pulsions prendre le dessus. Essayez au maximum de faire en sorte que votre niveau d’intérêt augmente petit à petit : on est moins séduisant quand notre niveau d’intérêt est plus élevé que celui de l’autre !

[instagram url=https://www.instagram.com/p/B993qYzF2VJ/ hidecaption=true width=400]

Ayez le contrôle de votre messagerie

Vous le savez, les réactions instantanées sont difficiles à anticiper et selon l’humeur du moment ou le contexte, on peut facilement avoir l’air bête. Ce sont des choses qui arrivent ! Parfois, cela peut même avoir son charme. En revanche, ce que l’on peut contrôler, ce sont les messages. Si vous souhaitez paraître confiante, il vous faut absolument les gérer ! Et votre messagerie est la chose la plus facile à contrôler. Vous choisissez quoi, quand et comment vous communiquez. Travaillez les messages que vous envoyez pour qu’ils aient de l’impact, veillez à être patiente et à laisser de l’espace. Le timing est la clé lorsqu’il s’agit des messages écrits. Savoir se faire attendre permet aussi petit à petit de faire monter l’intérêt de l’autre côté ! Encore une fois, pensez à votre base neutre, à votre vrai naturel pour ne pas être dépassée par votre niveau d’intérêt ! C’est le meilleur moyen de ne plus vous sentir « bête » face à celui qui vous plaît !

[instagram url=https://www.instagram.com/p/B-VZgbxnU8W/ hidecaption=true width=400]

2Commentaires

  • Evie Nimi
    5 mai 2020

    Merci, je commence à comprendre mes réactions.
    Un très bon conseil, merci

  • Reb
    12 mai 2020

    Je me reconnaît tout à fait dans la fille qui laisse son niveau d’intérêt prendre le dessus sur le reste !!! Complimenter sans arrêt …

Laisser un commentaire