Faut-il coucher le premier soir (+Questions-Réponses)

Faut-il coucher le premier soir (+Questions-Réponses)

Dans ce LIVE je partage des conseils et réponds aux questions de mes abonnées sur ma chaîne Youtube. J’ai commencé par parler de cette vidéo:

Dans laquelle Queen Camille (qui s’adresse plutôt aux jeunes femmes de la génération Z) dit la chose suivante

« Coucher ou non le premier soir ne permet pas non plus de déterminer la suite de la relation »

Pour résumer la vidéo de Madmoizelle transmet un message positif, disant aux jeunes femmes de ne pas avoir peur de leur sexualité, de l’assumer, qu’elles sont libre de coucher quand elles le veulent avec un garçon, pourvu que cela soit consenti et de faire attention à se protéger. C’est bienveillant, instructif et déculpabilisant et ça c’est très bien.

Il faut garder en tête cette vidéo s’adresse aux jeunes femmes, or on n’attend pas nécessairement la même chose des rencontres que l’on ait 16 ou 23 ans (ou plus). L’adolescence c’est la période ou l’on expérimente et on apprend ce que l’on aime, ce que l’on aime pas. Dans nos sociétés peu de couples formés avant l’âge de 20 ans résisteront aux nombreux changements qui ont lieu durant cette période (aussi bien en soi que dans notre vie) et de toute façon les couples adolescents ne sont fondés ni sur les même attentes, ni sur le même vécu, ni avec les même objectifs qu’un couple qui se formerait après 25 ans.

Quand on est jeune, coucher ou non le premier soir n’aura qu’un impact infime sur la suite de notre existence, pourvu encore une fois que l’on se protège et que cela soit pleinement consenti. Mais est-ce toujours le cas à l’âge adulte ? Ma réponse dans la vidéo 👆🏻👆🏻👆🏻

 

3Commentaires

  • Marion
    9 octobre 2019

    Bonjour Yann, merci pour tes supers vidéos. Personnellement, je ne couche plus le premier soir pour plusieurs raisons. La première, je suis restée 7 ans avec un homme (qui m’a trompé à la fin de notre relation et a fait un enfant à cette femme), ET il m’a reproché d’être une femme qui couche le premier soir… (c’était il y a 5 ans, alors je peux en rire) 😀 La seconde est que je fais beaucoup de yoga et que ma relation à mon corps à changer. Auparavant, je voulais « RÉSERVER » l’homme avec qui je couche le premier soir, histoire de vérifier notre compatibilité sexuelle et le réserver au sens de « Si je suis la première à coucher avec lui, il va être tellement in love qu’il n’ira pas voir ailleurs ». GRAVE ERREUR. Depuis que j’attends, parfois plusieurs semaines, avant de coucher avec un homme, ça le rend fou… parce que l’homme en question se pose plein de questions : « Pourquoi elle ne veut pas coucher avec moi ? pourtant nous nous sommes embrassés, pourtant j’ai l’impression que je lui plais… est-elle satisfaite par quelqu’un d’autre ?… » Une autre notion importante selon moi, c’est qu’un homme aura toujours en tête que si « je couche le premier soir avec lui », je le fais avec tous les autres… ça ne le rend pas unique, et ça ne me rend pas unique. Par contre, quand je prends le temps de connaître cet homme, et même si je couche le troisième soir, il y a cette notion de « mérite » « de spécial » qui fait que l’homme va se donner deux fois plus et de manière beaucoup plus sincère dans cette « relation sexuelle » « acte charnel » et non dans la partie de jambes en l’air du vendredi soir… 🙂 Bien à toi. Marion

  • Hesia
    26 juillet 2020

    Marion, moi aussi un homme m a déjà dit après 5 ans de relation que j ai moi-même stoppé ‘ »de toute façon tu avais couché le premier soir » (ce qui était faux par ailleurs), l air de dire que je n étais pas fiable, auquel il a rajouté « et tu ne repassais pas mes chemise ». Ok alors si je le suis, aucun regret de sa part car je ne repassais pas ses chemises…quel argument de feu! Pourtant il m avait demandé en mariage…
    Je pense qu avec ces phrases, le but est de culpabiliser l autre, le rabaisser, reponse à quelqun qui est piqué dans sa fierté.
    Je tiens à préciser que je ne suis pas pour coucher le premier soir ou à tout va, je donne mon opinion seulement parce que je suis une femme et que je comprends les filles d aujourdhui celib qui peuvent avoir envie d un peu de chaleur humaine, de sexe, ce qui est un besoin humain pour l equilibre du corps et de l esprit.
    Maintenant je n encourage pas à coucher, cela amène à partager une intimité qui ne doit pas se donner facilement avec le premier venu…et il faut assurer sa sécurité car on ne connait pas l autre.mais avec le célibat qui explose, les choses évoluent…

Laisser un commentaire