Mieux communiquer avec un homme

Dans cette vidéo je décrypte pour vous 7 phrases qui viennent ternir votre relation.

« Tu me rappelle mon ex. »

C’est une phrase blessante qui est là pour infliger un maximum de dégâts. On est donc dans une situation ou au lieu de vouloir réparer, rapprocher, on va empirer, casser. On en a pas forcément conscience car parfois ce genre de phrase sort sur le coup de l’énervement, mais si vous la sentez venir, dites vous que c’est la mauvaise facette de votre personnalité qui est en train de réagir à une situation. Il a toujours une autre solution.

« Grandi un peu. »

Cette phrase pose un cadre dans lequel vous êtes l’adulte et qu’il est l’enfant. Or qu’a envie de faire un enfant quand ses parents le sermonnent ? Il a envie de se rebeller. Cette phrase va empirer le problème que vous aviez envie de voir disparaitre.

« T’es avec qui ?»

Même si vous mourrez d’envie de savoir ce qu’il fait et qui il fréquentent, cette phrase accusatrice laisse supposer que la prochaine étape est celle où vous allez chercher à contrôler ses faits et gestes, or si il y a bien une chose qui fait fuir les hommes, c’est de sentir qu’ils perdent des degrés de liberté.

« Est-ce que tu me trouves grosse ? »

Vous êtes en train de communiquer à votre homme une problématique personnelle en lui indiquant que vous n’êtes pas bien dans votre corps. Or il ne peut pas résoudre ce problème, du moins pas directement. De plus cela laisse entendre qu’il a son mot à dire dessus. Faites le nécessaire pour réapprendre à aimer votre corps et montrez que vous êtes confiante et vous allez obtenir immédiatement les réactions que vous attendiez de sa part.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? »

Cette question on a envie de la poser quand il y a une panne au lit, que ce soit un trouble de l’érection ou une éjaculation précoce. Il sait que quelque chose ne va pas et si il avait la réponse, il règlerait le problème de lui-même. C’est une chose qui est probablement humiliante pour lui, alors que cela ne devrait pas l’être, donc aidez-le à retirer la pression en réagissant avec détachement et compréhension… Et non incompréhension.

« Si tu m’aimais vraiment…. »

Vous impliquez qu’il ne vous aime pas, or si vous prêchez ainsi, cela risque de devenir une réalité. D’un autre côté cela peut être perçu comme un chantage et laissez croire que la relation est un moyen pour vous d’obtenir quelque chose. Il devient donc remplaçable.

« Je te l’avais dit. »

C’est la phrase type de la personne qui joue contre son camps. Or la relation c’est un partenariat et plus ce partenariat est solide et épanouissant, moins vous risquez d’entendre cette phrase.

 

Laisser un commentaire