Relation à distance : cette phrase que vous devriez lui dire

A votre avis, quel est le point commun entre un séjour Erasmus, un site de rencontres et vos prochaines vacances en Grèce ? Vous ne voyez pas ? Bon je vous aide, la réponse est dans le titre de l’article ! Tous les quatre peuvent vous conduire sur le chemin d’un bel étranger et vous faire débuter une relation amoureuse à distance.

Il est donc question de ces histoires qui, du fait de l’éloignement, impliquent dès leur début une planification des rencontres, des voyages multiples et beaucoup d’incertitudes. Restez jusqu’à la fin, je vais vous livrer un conseil (testé et vérifié) pour que ce genre de relations évolue dans la direction que vous souhaitez.

Les pièges de la distance

Je ne sais pas vous mais moi l’idée de vivre à des kilomètres de mon bien aimé ne me branchait vraiment pas au départ. Je ne voyais que les désavantages des relations à distance: le manque de contacts physiques, les doutes (notamment en matière de fidélité), la jalousie qui en découle, les malentendus qui ne peuvent pas être dissipés en direct, la solitude, le manque de quotidien à deux… sans parler des dépenses engendrées par les voyages réguliers de l’un et de l’autre.

Je me suis donc toujours bien gardée de poursuivre mes amourettes de vacances au-delà de l’été. Puis j’ai découvert les sites de rencontre et là grossière erreur… j’ai commencé à discuter avec des hommes qui me plaisaient sans tenir compte du critère géographique. Je crois qu’à cette époque les kilomètres nourrissaient mon âme romantique et renforçaient une croyance tenace : « si c’est le bon, peu importe les obstacles, on les dépassera ».

Ce que j’ignorais encore à ce stade c’est que la distance brouillait les codes des débuts de relation. Je me souviens avoir commencé une histoire (que je jugeais sérieuse) avec un homme rencontré sur un site de dating vivant à 400 kilomètres de chez moi et dont je pensais être folle amoureuse. Aujourd’hui, j’admets que j’étais surtout amoureuse de cet ascenseur émotionnel vécu tous les 15 jours : les retrouvailles exceptionnelles du vendredi soir, le samedi ultra intense puis le dimanche dépressif dû aux adieux. Cela a duré six mois, donc en tout une douzaine de rencontres. Je crois que le fait de partager immédiatement avec ce mec de longs week-ends intenses m’a mis comme un voile devant les yeux.

Je m’explique. D’ordinaire, les débuts de relation vont crescendo et la nature des premiers rendez-vous varie forcément (par exemple un café, puis un verre et un diner, puis un après-midi activité, puis une nuit et une autre puis un long week-end, etc). C’est ainsi que l’intérêt mutuel des futurs partenaires a le temps de grandir et de se confirmer. La distance ne permettait pas cette évolution naturelle des sentiments. Alterner les durées de rendez-vous était impossible. Un déjeuner de quelques heures et se quitter heureux de remettre ça dans 2-3 jours ? On oublie. D’office, les rencontres étaient concentrées, planifiées, sans aucune variation ou spontanéité. Finalement, ces trajets devenaient une routine cauchemardesque m’empêchant de voir mes amis quand je le souhaitais. Au final, cette histoire s’est terminée par texto… aucun de nous n’ayant jugé utile de se taper 400 bornes pour se dire au revoir.

Faire évoluer une relation à distance

Cette expérience me pousse, sur le principe, à vous déconseiller de vous lancer dans des histoires à distance, d’autant plus si c’est via des rencontres sur Internet. Je ne dis pas qu’elles sont impossibles. Mais je crois que ces relations sont compliquées car elles nécessitent une confiance mutuelle, des efforts de communication hors norme ainsi que des projets communs qui cimentent le couple. L’investissement (en temps et argent) est de fait important dès le début sans que les sentiments aient encore eu le temps de croître.

Malgré tout, peut-être vivez-vous actuellement une relation à distance en laquelle vous croyez. Peut-être souhaitez-vous que votre homme se rapproche géographiquement de vous. L’éloignement peut également survenir après la rencontre, par exemple en raison d’une mutation professionnelle de votre partenaire. Quelle attitude adopter dans ces situations ? Si j’évoque ce dernier cas c’est qu’il s’agit de mon vécu. Après deux mois d’une histoire cette fois bien engagée, mon mec m’a annoncé qu’il bénéficiait d’une opportunité professionnelle inespérée dans son pays d’origine et comptait donc y retourner. Vu que je débutais un nouveau job ici et ne maîtrisais pas la langue de ce pays, il m’aurait été impossible de le suivre. Cette annonce sonnait donc la fin de notre histoire. Je me vois encore en pleurs, me sentant comme trahie et abandonnée.

Trêve de suspense : sachez que cet homme est mon compagnon depuis trois ans ! Comment l’ai-je fait rester ? En arrêtant de pleurer et en lui disant la chose suivante : « Ce que tu m’annonces me fait mal car je tiens énormément à toi. Mais j’ai confiance en l’avenir quoi qu’il arrive. Si tu fais le choix de partir, je respecterai ta décision. Cela t’appartient ».

Ces quelques mots, j’en suis sûre, ont sauvé mon histoire. Mon homme a refusé ce job, sans pression aucune de ma part. Après une dizaine de jours de réflexion, il est arrivé tout seul au constat qu’il ne se voyait pas vivre loin de moi. Bien sûr pendant ce temps je mourrais d’envie de le supplier de rester. Mais à quoi bon ? Pour qu’il reste par pitié ou sous la contrainte et me reproche à vie d’avoir été un obstacle à son ascension professionnelle ? Ou encore pour qu’il décide d’accepter ce job par orgueil ou esprit de contradiction ?

En définitive, si vous vivez une relation qui implique – pour  qu’elle continue ou qu’elle évolue – que votre partenaire prenne d’importantes décisions (quitter sa ville ou même son pays, démissionner, renoncer à une promotion, abandonner ses amis et sa famille, etc.), je ne peux que vous conseiller de lui dire explicitement que ce choix lui appartient et que vous respecterez sa décision quoi qu’il arrive. L’humain aspire à la liberté et n’aime pas se voir imposer des choses. De plus, les hommes dans leur grande majorité ont besoin de cheminer seul et intérieurement lorsqu’il est question de grandes décisions de la vie. Leur laisser cet espace de liberté, c’est faire preuve de compréhension, de respect ainsi que de maturité. Bref, à mon sens, c’est exprimer son amour d’une manière tout aussi forte qu’un Je t’aime. Vous constaterez que c’est tout bénéf pour vous qui obtiendrez enfin la preuve qu’il tient énormément à vous (ou pas… mais au moins vous saurez à quoi vous en tenir).

CREDIT PHOTO: Kelvin Balingit

PSST: Si tu ne veux jamais louper les nouveaux articles du site et recevoir du contenu inédit inscrit-toi à ma newsletter 💌

Post a Reply to L'homme expliqué | Relation à distance: 3 conseils pour la réussir cancel reply