Doutes sur l’infidélité, faut-il confronter son partenaire ?

Doutes sur l’infidélité, faut-il confronter son partenaire ?

L’infidélité est ce que beaucoup redoutent lorsqu’elles sont dans une relation amoureuse. Être en couple c’est fonder une relation basée sur la confiance, tant physique qu’émotionnelle avec l’autre. C’est aussi, d’une certaine manière, se montrer vulnérable en donnant accès à tant de proximité à une personne. Selon le passé de chacun, l’infidélité peut être un réel sujet sensible, voire complètement tabou parce que source de souffrance, d’où l’importance d’être aussi clair que possible. Nous avons toutes des histoire d’infidélité qui font froid dans le dos. Et il vous est peut-être déjà arrivé de vous demander quoi faire concernant ce sujet vis-à-vis de votre compagnon, surtout en cas de doute. Alors, faut-il le confronter sur l’infidélité ?

Soyez clairs l’un envers l’autre

La première des choses est qu’il faut que le couple soit verbalisé. Pour qu’il y ait transgression et donc infidélité, il faut que les « règles » soient claires dès le départ, ou très rapidement. Vous fréquentez quelqu’un régulièrement, depuis un moment, vous êtes exclusifs sexuellement et le couple a été verbalisé par l’homme que vous voyez et vous-mêmes. Ces éléments vous permettent de dire qu’en cas de « faux pas » d’un côté ou de l’autre, il s’agira d’une infidélité.

Hors de ce cadre, par exemple si vous fréquentez un homme sans que les choses n’aient été clarifiées, vous aurez bien sûr le droit de vivre un écart comme une trahison mais il ne s’agira pas réellement d’une infidélité au sens propre du terme. Dans certains cas, un homme qui fréquenterait plusieurs femmes ou se laisserait la possibilité de flirter à côté de la relation qu’il construit gentiment avec vous ne serait pas en infidélité propre mais d’un point de vue morale serait clairement répréhensible ! Pour éviter tout malentendu, posez-vous et à votre compagnon les questions suivantes au cours de vos discussions : 

  • Qu’est-ce qui, pour vous, constitue une infidélité ? 
  • A quel niveau de proximité / complicité / contact avec une tierce personne commence-t-elle pour vous ? 
  • Quels sont les engagements que chacun prend envers l’autres
  • Quelles seraient les conséquences en cas d’infidélité ?

Confrontez-le quand vous êtes sure de ce que vous avancez

Il est possible qu’à un moment de la relation, vous ayez de gros doutes sur la fidélité de votre compagnon et que l’envie de le confronter vous brûle les lèvres. C’est normal ! Vous aurez besoin d’être rassurée et mourrez d’envie qu’il vous prouve que vous vous trompez.

Le problème, c’est que si réellement il vous trompe, en le confrontant avec trop peu de preuves tangibles, soit vous l’accuserez à tort, soit vous lui donnerez de quoi retourner la situation à son avantage. Il y a longtemps, je suis sortie avec un homme dont l’ex était toujours dans les parages. Il me disait alors qu’il l’aidait simplement pour des besoins matériels, le temps qu’elle accepte la rupture et se remette sur pied. Après quelques temps, j’avais préféré mettre un terme à la relation parce que je la sentais malgré tout trop présente.

Je n’avais aucune preuve réelle mais mon instinct me disait que cette relation n’était pas viable pour moi. Il avait alors essayé de me retenir mais j’étais forcée de constater qu’il n’était pas émotionnellement complètement disponible. Quelques mois plus tard, je reçois un appel de son ex ! Elle m’explique que les choses ne vont pas bien entre eux –  j’en déduis qu’ils se sont remis ensemble entre temps – et qu’elle a des soupçons sur sa fidélité, raison de son appel. Elle me demande alors si à une période précise, j’étais en couple avec lui… En mettant bout à bout nos deux versions de l’histoire pendant cet appel, nous réalisons qu’il sortait en réalité en même temps avec elle et avec moi tout au long de ma relation avec lui.

Il était très doué pour mener une double vie et nous convaincre que tout allait bien ! Pour moi l’histoire était déjà close et lointaine, mais pour elle, cette information était clé parce qu’elle lui permettait enfin de le confronter avec des faits avérés. C’est ce qu’il vous faut faire si vous avez des doutes sur la fidélité de votre compagnon. Réunissez suffisamment de preuves pour le confronter de manière constructive. Si vous n’avez pas assez de preuves, il va simplement se défiler. Il pourra facilement retourner la situation, voire même vous faire vous sentir bête d’avoir évoqué cette idée, même si dans le fond vous aviez peut-être raison.

Ensuite, il fera d’autant plus attention à ne pas laisser trainer d’indice, ce qui rendra d’autant plus difficile votre quête de vérité. Il vaut mieux prendre votre mal en patience, même si cela est difficile, si vous avez un réel instinct et quelques preuves tangibles. Menez votre petite enquête en toute discrétion avant de le confronter.

Travailler sur les causes

Lorsqu’une personne s’engage non seulement verbalement mais aussi dans ses actions envers vous, s’il y a infidélité, c’est rarement sans raison. Que ce soit parce qu’il a un besoin de plaire, de se prouver qu’il peut encore conquérir ailleurs, parce que quelque chose lui manque dans la relation et qu’il va le chercher chez une autre femme, même si dans l’ensemble il est heureux avec vous, l’infidélité n’est jamais un acte anodin.

Qu’il s’agisse d’un acte isolé, répété ou chronique a aussi de l’importance. Il vous appartient de voir la manière dont vous souhaitez le gérer pour la suite de la relation, ou non, mais comprendre les causes vous sera toujours bénéfique pour la suite.

Laisser un commentaire

Notre site utilise les cookies pour vous permettre la meilleure expérience possible. Pour pouvoir naviguer sur hommeexplique.fr vous devez consentir à notre politique d'utilisation des cookies.
Pas de problème :)
Pas d'accord