Je parle d’argent dans mon couple, voici pourquoi?

Je parle d’argent dans mon couple, voici pourquoi?

L’argent est souvent le nerf de la guerre. Dans la vie, mais aussi parfois au sein des couples. Le rapport que chacun entretient avec son portefeuille et la manière de gérer ce qu’il contient lui est propre. L’argent peut être un sujet délicat à aborder, relevant même pour certains de l’intime. Parce que beaucoup de lieux communs existent autour de la manière dont il devrait être géré ou utilisé dans la tête de chacun, il peut bien souvent mener à des disputes au sein des couples, lorsque des vérités éclatent.

Les opinions peuvent être diamétralement opposés, sans que cela ne se voie au départ. Il arrive alors même que l’argent soit la raison principale de certaines ruptures. Que nous le voulions ou non, l’argent a une place importante dans la relation. Quand les choses se passent en respectant les valeurs des deux personnes, tout va pour le mieux. En revanche, si l’un des deux se sent lésé, cela peut créer de la frustration et du ressentiment à terme.

Pour la grande majorité d’entre nous, l’argent dont nous disposons est le fruit de notre travail. Il est donc naturel de souhaiter le dépenser dans ce qui nous apporte de la joie, que ce soit pour certains les sorties, d’autres les vêtements, les voyages ou même les cadeaux. Avoir les clés pour gérer au mieux les problèmes d’argent et les prévenir est donc essentiel à toute vie de couple saine.

Les relations amoureuse coutent cher

C’est un fait avéré, lorsque l’on débute une relation amoureuse, nos dépenses augmentent. La joie d’un début de relation s’accompagne souvent d’achats de vêtements, de lingerie, de bijoux, de cosmétiques, et surtout de nouvelles sorties qui demandent un certain budget.

Nous avons envie de faire beaucoup de choses à deux, de décupler les expériences et de s’offrir le maximum. Alors, nous avons tendance à un peu oublier le budget et à nous faire plaisir. Restaurants, cinémas, livraisons à domiciles, voire même voyages et autres sorties sont le lot commun des débuts de relation. Parfois, cela devient même la normalité du couple. Seulement voilà, tous les revenus ne sont pas adaptés à ce style de vie.

Les approches varient d’une personne à l’autre

Lorsqu’il s’agit de « qui doit payer quoi » dans le couple et dans la phase de séduction, les avis divergent. Certaines femmes seraient outrées que l’homme qu’elles fréquentent ne les invite pas naturellement, tout comme certains hommes prennent réellement plaisir à inviter systématiquement.

D’autres personnes, hommes comme femmes, considèrent normal que chacun paie sa part, ou invite à tour de rôle. Enfin, certains valorisent l’équité à l’égalité : si l’un des deux gagne beaucoup plus que l’autre, alors il sera celui qui aura tendance à inviter davantage ou pour des montants plus importants. Ces façons de voir les choses ne veulent pas dire qu’il n’y ait pas de galanterie – dans la manière de considérer la présence de l’autre par exemple avec de la politesse ou certains gestes. 

Le rapport au « rôle » de chaque sexe dans les dépenses communes est variable d’une personne et d’un couple à l’autre.

Le mythe de celui qui pourvoit

Un ami me disait récemment ne pas être dans une situation financière suffisamment équilibrée pour rencontrer quelqu’un – pour ne pas faire peser sur l’autre l’instabilité financière dans laquelle il se trouve actuellement. L’argent passant dans sa réflexion avant toute possible connexion avec l’autre, il se dit que tant qu’il sera dans une phase « d’entre deux » professionnel, il ne pourra se prendre au jeu des rencontres ou même de sentiments amoureux.

Certains hommes ont l’impression que l’on attend d’eux qu’ils soient en mesure de « pourvoir » aux besoins de leur copine. Le tout dans le but d’un jour être aussi celui qui pourvoit aux besoins de la famille. Aussi, s’ils s’engagent dans une relation, ils pourraient tout faire pour dissimuler le moindre souci financier. Cela met beaucoup de pression sur leurs épaules et peut même les mettre en difficultés. Ressentir le besoin de prouver à l’autre qu’ils sont à la hauteur financièrement, lorsque leur réalité est toute autre, présente un challenge.

L’envie d’équité au sein du couple

Être une femme indépendante, pour beaucoup, veut aussi dire être capable de payer autant que son homme. C’est très bien. Seulement, parfois, si l’autre a un mode de dépense différent, chercher à l’égaler peut réellement vous mettre en difficulté – ce qui est valable dans les deux sens. Lors d’un début de relation, l’homme que je fréquentais adorais les restaurants assez chers. Aussi, une bonne partie de nos sorties incluait un restaurant au budget conséquent. Parce que je suis pour l’équité, je ne souhaitais pas le laisser m’inviter systématiquement. Pour autant, de mon côté, j’ai toujours été beaucoup plus « simple » et, tout en étant en mesure de payer, ces dépenses ne correspondaient pas à la manière dont je souhaitais utiliser mon argent.

Je préfère dépenser moins en restaurants chics, en optant pour des options plus abordables. Cela me permettant de garder une partie de mon argent pour les pôles de dépenses à plus grande valeur ajoutée pour moi, et qui demandent de l’épargne. Je pense notamment aux grands voyages, à l’investissement, aux équipements pour mes activités préférées que sont la musique et le roller etc. Sans négliger la relation amoureuse, je préfère ne pas me ruiner, bien que je ne souhaite pas me faire entretenir. A l’époque, je n’avais pas su trouver les mots pour lui transmettre mon malaise, alors je continuais de me prendre au jeu et naviguais sans trop savoir comment aborder le sujet avant que cela ne me pèse trop. Aujourd’hui, je sais que s’il y a une gène, il est essentiel d’en parler. 

Le danger du manque de moyens

Certains hommes n’ont pas les moyens financiers de payer pour l’autre – ni même pour eux-mêmes dans certains cas. Cela se voit en général assez rapidement dans la relation. Cela peut être parce que leur vie professionnelle ne leur apporte pas suffisamment d’argent, ou parce que l’argent leur brûle les doigts.

Ainsi, certains auront tendance à demander à leur copine de payer pour eux, ou même à attendre d’elle qu’elle le fasse naturellement. C’est le cas d’une de mes amies qui peine aujourd’hui à faire en sorte que son conjoint prenne part dans les dépenses du foyer. A terme, avoir le sentiment que l’autre ne se soucie pas de nos dépenses peut créer une forme de frustration, allant même jusqu’à l’amertume. Cela n’a rien à voir avec la générosité de chacun. Le sentiment du manque de considération à l’égard du travail fourni pour obtenir cet argent dépensé est ce qui peut faire naître de la colère.

Privilégiez un homme ayant la même approche que la votre

Nous évoluons constamment, tout comme notre rapport aux choses. Cela est d’autant plus vrai pour l’argent. Ce qui est intangible et immatériel peut nous sembler central à certains moments de nos vies, et dérisoire à d’autres moments. Cependant, il reste important de choisir, dès le départ, une personne aux rapports compatibles avec les vôtres. Les ajustements sont bien sûr possibles, si tant est que vous êtes à même de vous exprimer librement et que vous partez sur des appréciations communes.

L’importance d’ouvrir la conversation

L’objectif est de ne pas faire de l’argent un tabou dans votre couple. Parler du rapport que chacun entretient avec la gestion de ses finances sans détour est un bon moyen d’éviter tout problème à l’avenir. Ce rapport évolue parfois au gré des périodes de vie que nous traversons. Aussi, il est important de dévoiler à votre partenaire là où vous vous trouvez maintenant, et de ne pas hésiter à en reparler en cas de changement.

Parler d’argent demande du courage car on peut se sentir vulnérable dans ces conversations. Selon vos situations financières et vos valeurs, cela peut être délicat, mais vous vous remercierez plus tard d’avoir su ouvrir le sujet. Vous en apprendrez davantage l’un sur l’autre et pourrez plus facilement avancer en connaissance de cause.

Il est aussi important de parler de la manière dont vous gérez les dépenses à deux, pour que rien ne se trame en toile de fond d’un côté ou de l’autre, sans qu’il n’y ait de jugement de valeur sur la manière de dépenser de chacun. Simplement, en étant honnêtes envers vous-même et l’un envers l’autre sur vos rapports à l’argent et vos dépenses, vous serez plus à même de mieux vous comprendre.

Crédit photo: Andre Sebastian

Laisser un commentaire

Notre site utilise les cookies pour vous permettre la meilleure expérience possible. Pour pouvoir naviguer sur hommeexplique.fr vous devez consentir à notre politique d'utilisation des cookies.
Pas de problème :)
Pas d'accord