Mon copain ne m’écrit plus tous les jours

Avant on s'écrivait du matin au soir et du soir au matin mais au bout de quelques mois de relation je remarque qu'il ne m'écrit plus autant, est-ce inquiétant ? Que faire ?

Quand un homme fait la rencontre d’une femme qui l’intéresse et qu’il veut séduire, il est capable de dépenser beaucoup d’énergie. Tout est à faire, tout est à découvrir et puis tu es une femme géniale, il se dit que pour toi les opportunités ne manquent probablement pas, que la file des prétendant est conséquente dans tes différentes boites de réception numériques (oui avant on disait « faire la queue au portillon », mais les choses changent). Il a envie de faire ces efforts, il en ressent le besoin, d’ailleurs il n’y pense même pas, cela se fait tout seul.

Au bout de quelques mois l’urgence des débuts a fait place à une certaine sérénité. Sans toutefois paraître pour acquise, la probabilité que tu disparaisses de sa vie sans crier gare est beaucoup plus mince. Il n’a plus peur de te perdre. De plus, toutes les choses que vous vous êtes dites, toutes les choses que vous avez découvertes l’un sur l’autre en discutant pendant des heures, ces choses ne sont plus à dire, vous avez en quelque sorte écoulé le stock. Seul le quotidien va régénérer son lot de conversation.

Cette diminution, les couples qui la ressentent le plus sont ceux qui ont beaucoup discuté au tout début. C’est pourquoi tu ne devrais pas t’inquiéter outre mesure. C’est comme si il avait démarré une compétition de course à pied en courant à 20km/h, un rythme qu’il ne pouvait pas tenir sur la durée. Forcément, au bout d’un moment il s’est essoufflé et est obligé de marcher.

Que faire alors ? Ne pas s’inquiéter pour commencer et ne pas exprimer cette inquiétude. Inutile de déclencher une dispute ou d’exprimer une attente. L’injonction « je veux que tu m’écrives davantage » va transformer une chose qui est encore plaisante à ses yeux comme une obligation. C’est triste à dire mais je connais bon nombre d’hommes qui font semblant, qui jouent le jeu. Il n’ont pas spécialement envie d’écrire à leur partenaire mais ils savent qu’ils doivent le faire. Alors ils sèment aléatoirement de petits mots qu’ils ne pensent pas vraiment. Pour eux c’est comme remettre de l’essence dans le réservoir de la voiture. Je pense que tu n’as pas envie d’en arriver là.

Dis toi que tu es arrivé à une fréquence normale. D’ailleurs quand on y pense, à l’époque d’avant le téléphone mobile, les couples ne s’écrivaient pas à longueur de journée! On se voit le matin et on se voit le soir, entre les deux il n’y avait rien ou presque. Ça n’a pas empêché les relations de durer, les enfants de naître et la terre de tourner… Ça ne changeait ça rien en fait.

L’idée dans ton cas c’est d’essayer de transformer le quantitatif en qualitatif. La communication par message doit être source d’émotions, susciter au minimum un sourire, une pensée agréable. Se débarrasser des « ça va ? », « tu fais quoi ? », ne pas être en demande de réponse, mais au contraire offrir. Lui envoyer une chose qui va le faire rire. Lui faire se rappeler un moment que vous avez passé la veille, mais pas de point d’interrogation. Cela peut être des choses plus intense évidemment, du jeu, de l’imprévisible. « Je sais ce que tu as fait hier soir. » puis « Tu as pensé à moi avoue 😉 »

Cette question était celle d’une abonnée qui m’a été posée dans un live sur Youtube. Vous pouvez le regarder entièrement, il y a plein d’autres thématiques intéressantes:

Vous pouvez aussi retrouver cet épisode en PODCAST (oui-oui) sur votre application préférée. Vous trouverez un lien dans la colonne de droite de mon site.

PSST: Si tu ne veux jamais louper les nouveaux articles du site et recevoir du contenu inédit inscrit-toi à ma newsletter 💌

Laisser un commentaire