Peut-on travailler sur sa jalousie maladive ?

jalousie maladive

Peut-on travailler sur sa jalousie maladive ?

Nombreuses d’entre nous on déjà ressenti de la jalousie et vous savez quoi ? C’EST NORMAL.

Je répète: c’est normal. Nos émotions sont là pour nous protéger. De même que la peur que l’on ressent en montant sur un plongeoir a un sens, quand bien même on ne risque rien, la jalousie est signal qui part d’une peur. On n’a pas envie de perdre notre chéri et le fait de voir une autre femme lui envoyer des signaux attise cette peur.

La jalousie existe à plusieurs degrés. Les petits pics de jalousie qui viennent par moments mais restent presqu’indétectables sont au niveau le plus bas. Les crises de jalousie passagères sont au niveau au-dessus et commencent à peser sur le couple mais, tant qu’elles restent rares elles peuvent encore se gérer. Et enfin, au niveau le plus élevé, se trouve la jalousie maladive. Ce type de jalousie est particulièrement nocif pour celui qui le subit comme pour la personne qui le vit. On parle de « jalousie maladive » parce que cela vient gangréner le couple et peut avoir de lourdes conséquences sur lui.

Prenez conscience du problème

Comme pour tout problème, le premier pas vers la solution consiste à le reconnaître. Si vous êtes jalouse maladive, vous sentez certainement que votre jalousie va au-delà des petites crises qu’un couple peut être amené à traverser. Vos proches, votre compagnon ou vos exs vous ont certainement déjà fait savoir que votre jalousie était trop extrême. Vous le ressentez aussi certainement de cette façon. La jalousie maladive est un problème, un frein pour les relations. Elle peut s’avérer vraiment toxique pour les autres et pour vous-même si vous êtes obnubilée par l’idée que vous allez irrémédiablement être, où êtes déjà, trompée ou quittée. Tant que l’on évolue dans le déni en se disant « c’est normal d’être jalouse », il est impossible de progresser.

Reconnaissez les symptômes

Si vous souffrez de jalousie maladive, cela signifie également que vous avez un haut niveau de dépendance affective à l’égard de votre compagnon. Cela veut dire que non seulement vous avez des comportements jaloux à son égard, mais aussi des comportements possessifs. Voici quelques symptômes qui devraient vous permettre de mieux vous situer :

  • Vous avez peur d’être abandonnée, trompée ou trahie, pour cette raison, vous avez besoin d’être en contact constant avec votre partenaire via messages, appels et vous souhaitez toujours savoir ce qu’il fait, où et avec qui.
  • Vous cherchez constamment des preuves ou des signes pouvant prouver que vous êtes en effet trompée : vous scrutez le téléphone de votre conjoint, fouillez ses poches, surveillez ses emails etc.
  • Vous êtes obsédée par des visions et des images montrant que votre partenaire vous est infidèle.
  • Vous décortiquez chaque moment pour être sûre de ne pas avoir laissé passer un faux-pas de votre compagnon (regard, attention, mot) à l’égard d’une autre femme.
  • Vous le questionnez systématiquement sur ce qu’il fait / a fait.
  • Vous lui tendez des pièges en lui posant des questions pour voir si il vous ment.
  • Vous surveillez en permanence son comportement en public pour voir la mesure dans laquelle il s’intéresse aux autres femmes.
  • Vous imposez de nombreuses règles à votre partenaire.

Trouvez les sources de ce besoin de possession de l’autre

Si vous prenez en main votre jalousie maladive dès les premiers signes, vous avez de bonnes chances d’en limiter l’impact. L’objectif est de sortir de la relation fusionnelle que vous cultivez avec votre partenaire pour vous recentrer sur vous et ce qui vous a marqué. Tout comportement extrême prend racine dans votre histoire. La jalousie maladive est une forme d’auto-destruction raflant sur son passage votre tranquillité d’esprit, votre confiance en vous et, bien sûr, l’équilibre de votre relation. Elle peut provenir de votre enfance, d’un traumas passé, d’une angoisse mais aussi, bien sûr, d’un adultère… Pour déterminer la cause de votre jalousie maladive, il peut être nécessaire de vous faire aider par un professionnel.

Reprenez les principes de l’autonomie

Un des points essentiels pour vous aider est de détourner réellement votre attention de ce qui vous obsède : votre partenaire. De la même manière que vous le feriez en début de relation lorsque vous n’avez pas de réponse immédiate: recentrez-vous sur vous. Donnez à votre esprit de quoi se plonger complètement dans une activité. Il peut s’agir d’un sport ou d’une activité créative. N’hésitez pas à vous y adonner plusieurs fois par semaine. Non seulement vous y mettrez de l’énergie, mais en plus cela permettra vraiment à votre cerveau de s’aérer, tout en vous permettant de vous ancrer dans l’instant présent. Vous serez avec vous-même et votre activité, et non bloquée dans votre esprit, à vous inquiétez de ce que fait votre partenaire, avec qui etc.

Travaillez sur votre relation

Puisque votre relation est au coeur de votre obsession, c’est aussi sur elle qu’il faut travailler. La chose la plus importante est de sécuriser la relation en communicant avec votre partenaire. Il ne sait pas ce que vous ressentez, il voit simplement vos réactions dans sa direction et elles le rendent dingue.  Mettez-le dans la boucle en reconnaissant votre jalousie et en lui expliquant que vous ne la maîtrisez pas. Partagez avec lui votre fonctionnement. Ne lui demandez pas de changer, mais si votre chéri tient à vous et au couple il va naturellement faire en sorte de ne pas mettre de l’huile sur le feu. Cette jalousie est un travail d’équipe à présent et mieux vaut avoir votre homme avec vous que contre vous. Si vous vous heurtez à un mur, et que votre compagnon ne se trouve pas prêt à vous accompagner dans cette démarche, qu’il n’arrive pas à aller au delà de son ressentiment, il vous faudra envisager de quitter l’objet de votre possessivité.

Développez votre confiance en vous

Ce dernier point est la pièce maitresse de ce que vous devez travailler : votre confiance en vous. Si vous apprenez à vous faire confiance, vous serez moins prise par la peur que génère l’idée que vous compagnon vous trompe ou vous quitte. Passez du temps avec vous-mêmes, lancez vous des challenges, commencez de nouveaux projets, travaillez sur vos accomplissements et regardez comme vous vous devez d’avoir de l’estime pour vous-même ! La jalousie maladive est profonde et il est possible qu’elle ne disparaisse pas complètement mais en mettant en place tous les éléments cités, vous vous aiderez à aller vers une relation plus épanouissante avec votre compagnon, et avec vous-même.

Laisser un commentaire

Notre site utilise les cookies pour vous permettre la meilleure expérience possible. Pour pouvoir naviguer sur hommeexplique.fr vous devez consentir à notre politique d'utilisation des cookies.
Pas de problème :)
Pas d'accord