Comment savoir si ma relation va durer: 7 questions

Comment savoir si ma relation va durer: 7 questions

Beaucoup de gens ont une idée si vague de l’amour, que ce vague même de leur idée est pour eux leur définition de l’amour.

J’emprunte en la modifiant une phrase de Paul Valery qui se prête bien au sujet dont je veux vous parler aujourd’hui, à savoir : peut-on prévoir la durée de notre relation amoureuse ? Tant que l’on cultive une image vaporeuse, mystique voir astrale de l’amour et des relations, pas tellement. On s’en remet à des forces qui nous dépassent et dont nous serions les jouets et tenter de prédire sa relation viendrait à renier ces forces qui nous gouvernent.

Mais si l’on s’autorise à devenir plus pragmatique, que l’on prend de la distance sur ses sentiments en acceptant de voir la relation comme une entité dans laquelle (et sur laquelle) s’exercent des contraintes, alors on peut raisonnablement commencer à imaginer le futur, de même qu’un architecte peut raisonnablement prédire si un monument va s’affaisser ou bien au contraire traverser les siècles.

Si l’on peut en partie prévoir, comment s’y prendre ?

Pour simplifier les choses je vous propose de vous aider d’une série de questions très simples qui vous permettrons de faire le tour de votre entité-relation afin d’en déceler les potentielles failles.

Je vous déconseille de poser ces questions à votre prétendant lors d’un de vos premiers rendez-vous, elles s’adressent plutôt au couple déjà formé ou en devenir. À savoir que vous avez déjà la preuve de la fiabilité de ses sentiments à votre égard, ce qui signifie que vous avez eu un temps de fréquentation raisonnablement long.

Voici la liste de questions auquel chacun doit répondre, car elle n’ont d’intérêt que dans une confrontation des réponses et une discussion ouvertes autour des différents sujets que sont : la famille, le mode de vie, le sexe, l’argent.

Question n°1
Où est ce que tu nous vois vivre tous les deux, et comment ?

Il n’est pas rare que l’un des partenaires adopte l’envie de mode de vie l’autre en renonçant à la sienne. Mais le jour où les choses vont moins bien, cette envie mise de côté refait surface et devient un puissant argument de discorde.

Question n°2
Selon toi, de quoi ai-je le plus besoin dans une relation ?

C’est le moment de découvrir comment il vous perçoit après avoir partagé plusieurs centaines d’heures ensemble, et de vérifier si vos principaux besoins amoureux sont connus de lui, acceptés, à minima tolérés ou bien si au contraire ils sont ignorés voir niés.

Question n°3
Est-ce que tu veux des enfants et si oui, combien ?

Si avoir des enfants est non-négociable pour vous, alors sortir avec un partenaire qui veut des enfants est probablement la chose la plus évidente à faire pour vous. Si vous avez moins de 23 ans, cette question n’est pas significative car votre avis ou le sien peut changer grandement sur la question.

Question n°4
Quelle importance accordes-tu au fait de garder contact avec tes EXs ? Comment envisages-tu de le faire ?

J’ai mentionné les contraintes externes qui s’exercent sur le couple: les EXs en font partie. On veut parfois couper les liens mais on ne peut le faire.

Question n°5
De combien de soirées sans moi penses-tu avoir besoin pour te sentir bien ?

La question de la dépendance à l’autre ne peut pas se poser ouvertement, mais au moyen de cette question on peut voir se décider une tendance qui permettra d’estimer combien de temps l’autre peut nous consacrer et comment la relation peut s’organiser. Importance ++ si vous envisagez d’habiter ensemble (cf question 1).

Question n°6
Combien de fois par semaine (ou par jour) éprouves-tu le besoin de  faire l’amour ?

Que va-t-il se passer si vous découvrez qu’il a besoin de faire l’amour tous les jours et plusieurs fois par jour le week-end, et que pour vous une ou deux fois par semaines sont tout à fait suffisantes ? Peut-être la même chose que dans la série Sex/life. Ne surtout pas se fier à la tendance initiale des premiers mois qui on le sait n’est pas représentative de la suite. Vous pouvez également en profiter pour question l’importance de votre sexualité personnelle au sein du couple.

Question n°7
Comment réagirais-tu si tu apprenais que je discute avec un homme qui m’a fait ouvertement des avances ?

Sur une île déserte la question n’aurait pas à se poser évidemment. Mais au nombres des contraintes externes pèse celle des autres prétendant(e)s que l’on peut oublier dans un élan d’amour initial mais que la réalité ne tardera pas à faire surgir.

Quelle place et surtout quelles limites accorder aux situations de flirt est un sujet majeur. Sur ce dernier il n’y a pas de bonne réponse, seulement il est important de confronter sa sensibilité à celle de son partenaire et établir des règles. 

Question n°8
Quel salaire vises-tu dans 3 ans ?

On ne double pas sa rémunération par accident et encore moins sans égratigner sa vie personnelle. De même qu’une voiture va brûler plus de carburant dans une côte, faire « penter » sa carrière quand on est en relation nécessite une forme de sacrifice auquel l’autre doit non seulement consentir mais également participer à minima en encouragement et en faisant preuve de flexibilité. Une victoire ne saurait être obtenue si le second membre de l’équipe « consent » seulement à gagner.

Cette question en soulève une autre, plus philosophique, qui est celle du « pourquoi ». À quelles fins sera utilisé cet argent ? Amélioration du style de vie ? Création de conditions nécessaires pour travailler moins ? Donations à des oeuvres caritatives ? Réalisation d’un projet perso qui nous tient à coeur ? Consommation effrénée (de quoi) ? Aucune idée ? Comme dirait Jean Jacques Bourdin: « dites-le nous, les Français veulent savoir ! »

Conclusion

Vous remarquerez que je vous soumets des questions quantifiés et peut-être que cela vous dérange ou vous heurte déjà dans certaines de vos positions, que le fait même de poser la question est déjà difficile pour vous. Mais chercher la binarité c’est déjà créer des blocages et s’empêcher d’avoir des discussions ouvertes.

La réponse quantifié vous permet de comprendre où se situe la charge maximale de votre partenaire et de la confronter à la votre, tout en sachant que pour que la relation fonctionne, il faut s’aligner sur le plus « faible » des deux. Les aficionados du squat apprécieront la métaphore.

13Commentaires

  • Isabel
    3 octobre 2021

    Excellent travail vraiment..Merci 😉

  • Souhila Fekrache
    4 octobre 2021

    Bonjour Yan
    Merci pour ces vidéos elles m’ont permise de bien me maîtriser et de me retenir et de savoir comment me comporter avec l’autre j’essaie d’appliquer tes conseils on vera ce que ça va donner,

    • Papin
      4 octobre 2021

      Super exemples Yann, et j’aime le fait que les questions soient concrètes et simples 🙂

  • Linda
    4 octobre 2021

    Bonsoir Yann,
    Ce sont les questions que j’ai abordées avec mon conjoint il y a un peu plus de 12 ans. Et cela n’a pas été facile d’en discuter. 😅
    Pourtant, elles me semblaient essentielles, par contre, pour lui, c’était « chiant » !!!
    Il faut parfois s’armer de patience afin de se faire comprendre et de comprendre l’autre. 😜

  • Marcelle
    4 octobre 2021

    Yann
    T’es article sont très intéressants merci beaucoup

  • Meg
    4 octobre 2021

    Excellent article ! Merci pour le partage et tes précieux conseils. Bravo à toute l’équipe de l’homme expliqué

  • Yvonne KT
    5 octobre 2021

    Merci Yann,
    Ton article m’invite à la réflexion..

  • Jessy
    5 octobre 2021

    Salut Yann, merci pour cet article qui permet de voir un peu plus clair dans ma relation. Je sors depuis bientôt 2 mois avec mon meilleur ami (depuis de longues années) et je mesurais nos chances de survies à « est-ce que c’est mieux qu’avant ? » facile de s’en prendre la tête seule quand les jours ne se répètent forcément jamais de la même manière.

Laisser un commentaire

Notre site utilise les cookies pour vous permettre la meilleure expérience possible. Pour pouvoir naviguer sur hommeexplique.fr vous devez consentir à notre politique d'utilisation des cookies.
Pas de problème :)
Pas d'accord