L’arnaqueur de Tinder : reconnaître et se protéger du « love bombing »

L’arnaqueur de Tinder : reconnaître et se protéger du « love bombing »

Avez-vous vu le reportage Netflix « L’arnaqueur de Tinder » ?

Si vous avez l’intention de le voir, je vous suggère de revenir à cet article par la suite, pour éviter de vous spoiler. Il s’agit de l’histoire de femmes, victimes d’une arnaque montée par un homme, Simon Leviev.

Pour arriver à ses fins, Simon n’hésitait pas à recourir à différentes techniques de manipulation, dont ce que l’on appelle le « love bombing ». Cette technique de manipulation est répandue, et utilisée en vue d’objectifs variés. Ce reportage nous rappelle comme tout un chacun peut en être victime. Avoir les clés pour le reconnaître et s’en protéger est donc essentiel.

Le contexte…

Simon Leviev utilisait, entre autre, Tinder pour rencontrer ses victimes. Se faisant passer pour le prince charmant idéal, il s’appliquait à les convaincre rapidement de sa richesse et de son amour pour elles. Une fois avoir gagné leur confiance, amoureusement ou amicalement, il prétendait être en danger de mort et avoir besoin d’un virement de leur part. Photos et vidéos « prouvant » son état de détresse, il mêlait urgence et importance vis-à-vis de ces virements, censé lui permettre de se mettre en sécurité et de façon anonyme.

Ses victimes, convaincues de sa bonne foi et de sa parfaite solvabilité, ont été jusqu’à faire des prêts bancaires pharamineux, pour lui faire parvenir ce qu’il voulait. Dans leurs esprit, elles lui sauvaient la vie, et, puisqu’il était riche, il les rembourseraient rapidement sans soucis. En réalité, il utilisait leur argent pour voyager en jet de luxe, vivre comme un pacha et utiliser ce train de vie pour convaincre de nouvelles femmes de sa richesse.

Ainsi, il perpétuait sa routine d’arnaque. Il usait ses victimes sans qu’elles ne revoient jamais leur argent, aussi longtemps qu’il arrivait à leur faire croire que les remboursements arrivaient. Plus jamais il ne les revoyait ensuite, trop occupé à voyager et vivre de ses recettes. Chacune n’ayant qu’à réaliser la supercherie ensuite, par elle-même, sans savoir où il se trouvait.

Chronologie d’une manipulation 

Le love bombing n’est pas le seul outil de manipulation utilisé par Simon Leviev pour piéger ses victimes. D’autres, comme le chantage affectif, le principe de réciprocité, l’intimidation, ou encore les notions d’urgence et d’importance sont utilisés.

Cependant, c’est bien souvent par ce principe qu’il commence. Dès les premières images du reportage, nous découvrons une femme, Cecilie Fjellhøy. Elle nous raconte sa rencontre avec Simon, l’impression qu’il lui a faite et les premiers temps de leur histoire. Dès le premier rendez-vous, il l’invite à voyager en jet privé, lui paie des restaurants de luxe, se montre tendre et se comporte comme un parfait gentleman. Son comportement tranche avec ce qu’elle a l’habitude de vivre, elle le décrit comme un prince charmant, enfin tombé du ciel pour elle.

Son envie de vivre quelque chose de fort, d’instantané et de magique vient se coupler avec les attentions démesurées de Simon. Il fait en sorte de se souvenir de tout, de se montrer présent, de faire des surprises… En somme, de la faire se sentir unique. Elle est l’élue. La relation évolue très vite pendant un mois, au point qu’ils envisagent de s’installer ensemble, et qu’elle fasse des visites d’appartements de luxe, avant qu’il ne lui demande de lui envoyer de l’argent. 

Qu’est-ce que le love bombing ?

Avec le recul, vous vous dites certainement qu’un mois est une période bien trop courte pour accorder sa confiance à quelqu’un, au point de lui prêter des centaines de milliers d’euros. Cependant, le love bombing est une technique de manipulation pouvant s’avérer très efficace.

La pratique consiste à recouvrir une personne d’amour, d’attention, de cadeaux, de promesses et autres, dès le début de la relation. Certaines pourraient se dire que, dans le cadre de coups de foudre, il est possible d’avoir tous ces comportements aussi vite. Et cela, sans qu’aucun des deux ne cherche à manipuler l’autre. Cependant, le love bombing est différent. Il y a un côté « extrême » qui, coup de foudre ou non, mérite d’être tempéré. Lorsque la personne en face est particulièrement douée en manipulation, comme c’était le cas ici. La victime se sent unique, comblée d’amour, comme si elle avait gagné au loto avec cette personne apparue dans sa vie, qui tout d’un coup, vient répondre à ses moindres désirs. La victime aime ces sentiments, et le manipulateur le sait. Cecilie Fjellhøy, par exemple, exprime sa recherche de prince charmant, et c’est exactement ce que va lui donner Simon Leviev.

L’objectif est de mettre en confiance la victime, qu’elle croie en toutes les promesses d’âme soeur et d’avenir. Ainsi, le manipulateur augmente fictivement la confiance en elle de sa victime. Il la rend, par la même occasion, dépendante de lui et de ses attentions. Une fois éprise, la victime est accro. Il bénéficie alors ainsi d’une emprise sur elle. Ce qui lui permet de formuler des demandes qui n’auraient jamais été considérées en temps normal. L’envie de la victime de rester dans le rêve ou de revenir à ce qu’elle pensait être vrai, et d’avoir fait tomber toutes ses barrières, prévaudra sur son esprit critique.

Suite à cela, le manipulateur peut jouer avec sa victime, et la plonger dans la phase toxique de la relation. Il peut se montrer soudainement froid, méchant, critique, distant, ou faire des demandes démesurées, avant de redevenir doux comme un agneau. Ces montagnes émotionnelles sont déstabilisantes psychologiquement pour la victime. Elle peut ne plus savoir à quoi s’en tenir, s’être éloignée de ses proches, manquer de perspective sur sa situation et malgré tout, s’accrocher au rêve qu’elle pensait être en train de vivre. Les conséquences psychologiques peuvent être terribles à long terme. Le cas extrême de Cecilie Fjellhø, lié aussi à la trahison, aux sommes dues aux banques et aux menaces, l’a même poussée à être internée en hôpital psychiatrique.

Comment reconnaître le love bombing ?

Si une personne que vous venez de rencontrer semble vous accorder trop d’attention et formuler trop de demandes, veillez à votre ressenti. Votre intuition – si vous la différenciez de votre envie – est souvent juste et vise à vous protéger. Dans le cas de Simon Leviev il s’agit de manipulation consciente dans le but de s’enrichir, mais il se peut que la personne ne se rende pas compte qu’elle pratique le love bombing avec vous, mais vous devez en identifier les signaux.

Ainsi, vous pourrez tempérer la situation, ou même y mettre un terme. Certaines personnes en manque affectif jetteront leur dévolu sur quiconque leur témoignera de l’intérêt. Même si leur but n’est pas de vous manipuler, il n’en demeure pas moins que ce n’est pas le type de relation que vous souhaitez construire. 

Veillez aux personnes qui :

  • Se montrent amoureuses dès le début de la relation
  • vous idéalisent avant même de vous connaître
  • sembleraient ne pas pouvoir vivre sans vous, alors que vous vous connaissez à peine
  • vous couvrent de promesses avant même que vous n’ayez eu le temps de vous découvrir
  • vous parlent de destinée, et inventent des points communs avec vous
  • vous couvrent de cadeaux, promesses, attentions
  • éveillent vos soupçons

Votre ressenti est essentiel, mais il faut l’écouter pour qu’il vous serve.

Dans ses formations Yann invite souvent à ne pas prendre « pour argent comptant » un niveau d’intérêt brusque, immédiat, qui s’accompagne de paroles, de promesses, d’envies formulées. Cette expression émotionnelle (parfois sincère) ne se base pas sur l’expérience du réel avec vous ni la connaissance de votre personnalité. Il s’agit d’avantage d’une projection : ces émotions que je ressens maintenant dans tout mon corps, je veux les ressentir toujours. Sauf que les émotions changent.

Comment s’en protéger ?

La manière dont vous allez aborder chaque rencontre fait toute la différence. Plus vous êtes vulnérable et ressentez un manque à l’égard d’une relation amoureuse, plus les chances de fermer les yeux sur certains comportements extrêmes sont grandes.

Moins vous aurez confiance en votre capacité à attirer la bonne personne, plus vous aurez tendance à baisser vos standards, à valoriser – à tort – les excès d’attention, qui vous feront du bien sur le coup. La meilleure manière de vous protéger d’un manipulateur et du love bombing est, sans tomber dans la paranoïa, de ne pas céder aux paillettes et à l’envie du prince charmant.

Accrochez-vous à l’idée que vous souhaitez un partenaire, une histoire qui se construit sur la durée et s’installe à son rythme dans votre vie. Au rythme qui vous convient à vous, et pas à celui qui est impulsé par l’autre. Aussi, n’ayez pas peur de mettre un terme à ce qui ne vous conviendrait pas. Il arrive que la crainte de ne pas rencontrer quelqu’un d’autre pousse certaines femmes à rester, même lorsqu’elles sentent que quelque chose ne va pas. Vous méritez les plus belles attentions du monde de la part d’un homme, mais celles arrivant dès la rencontre méritent que vous restiez sur vos gardes. Ecoutez-vous avant toute chose si quelque chose sonne faux.

2Commentaires

  • Jo
    26 février 2022

    Levayev est le nom que ce menteur utilisait pour faire croire qu’il était riche. Il se faisait passer pour le fils du milluardaire Lev Levayev
    En réalité son nom est Hayout.

  • Christelle
    19 avril 2022

    Je suis tombée par hasard sur cet article et je trouve dommage qu’il n’est pas été mis un peu plus en avant. Un grand merci Élodie d’aborder le sujet de la manipulation et spécifiquement du grand classique d’approche des pervers narcissiques. C’est un sujet que je connais bien et ça fait plaisir de le voir si clairement décrit et surtout d’y indiquer les moyens d’éviter de tomber dans le piège . D’un point de vue externes, il est facile de se dire que jamais oh grand jamais on aurait pu se faire avoir par l’arnacoeur de Tinder, on peut presque penser que ces filles manquent d’intelligence. Et pourtant j’aimerais rappeler que les victimes de manipulateurs types pervers narcissiques ( hommes ou femmes) sont généralement des personnes très intelligentes, qui ont une grande tendance à se remettre en question, à réfléchir beaucoup et qui souffrent généralement d’un syndrome d’abandon. C’est d’ailleurs , souvent à cause de cette fragilité , que l’emprise s’installe et qu’il devient difficile de s’en défaire. A toutes celles et ceux ( si des hommes passent par là ;-)) qui en sont victimes , ne culpabilisez pas de vous être fait avoir et n’hésitez pas à demander un accompagnement psychologique car selon la durée de la manipulation les dégâts sont considérables et empêchent de renouer des relations saines à l’avenir. Merci encore à Yann et son équipe pour les conseils.

Laisser un commentaire

Notre site utilise les cookies pour vous permettre la meilleure expérience possible. Pour pouvoir naviguer sur hommeexplique.fr vous devez consentir à notre politique d'utilisation des cookies.
Pas de problème :)
Pas d'accord