L’homme idéal n’est pas forcément celui qu’il vous faut

Ce dont nous rêvons est le fruit de fausses croyances

Nous grandissons toutes avec des rêves et des idéaux masculins pleins la tête. Les Disney, les films d’amour, les romans et maintenant les réseaux sociaux, ne nous ont pas aidées non plus. Qu’il s’agisse de la manière dont les choses sont ”supposées” se passer, de ce que l’on attend de la relation ou même simplement de ce à quoi doit ressembler notre futur compagnon, nous avons souvent des idées en tête. Le fait est que certaines choses nous font rêver, sans pour autant que nous ne soyons en mesure de réaliser ce que cela donnerait de vraiment de les avoir. Beaucoup des choses que nous voyons sont idéalisées et au final, nous ne voyons que la partie émergée de l’iceberg. Ainsi, même si ce que nous voyons est édulcoré, nous nous retrouvons parfois à le désirer coute que coute. Nous pensons que cela nous permettra de nous épanouir, alors qu’au contraire, cela peut ne pas du tout avoir le résultat espéré si ce n’est pas ce dont nous avons besoin.

Pour vous donner un exemple…

Lorsque j’étais adolescente, j’imaginais que mon futur mari aurait les mêmes abdos que mes copains de l’époque. C’était même une évidence. Le truc, c’est que même eux ne les ont plus tout à fait : entre l’âge, le manque de temps, les écarts, leurs corps sont forcément moins parfaits qu’avant ! Si j’avais toujours en tête d’être aujourd’hui avec une personne au corps parfait, cela impliquerait qu’il passe beaucoup de temps à faire du sport pour l’entretenir, que potentiellement son alimentation serait irréprochable et que tout cela lui prendrait beaucoup de temps. Sauf qu’après réflexion, autant je suis à 100% pour les passions, mais je veux pouvoir passer du temps avec la personne avec mon compagnon ! Et bien que je ne sois pas une grosse mangeuse, j’apprécie les sucreries et les repas gras à l’occasion, sans culpabiliser. Bien sûr, tous les hommes au corps parfait ne sont aussi drastiques, mais dans l’idée, j’ai réalisé qu’il y avait d’autres qualités que je recherchais en priorité et qu’elles sont suffisamment difficiles à trouver pour qu’en plus j’exige de l‘autre un corps parfait, compte tenu des conditions que cela peut impliquer.

Nous sommes toutes différentes

Si nous restons sur l’exemple utilisé, certaines de mes amies placent le sport au cœur de leurs recherches parce qu’elles en sont elles-mêmes passionnées et qu’elles veulent partager cela avec leur compagnon. Elles seraient très heureuses avec un grand sportif ! Cela ne veut pas dire que ce serait le cas de tout le monde… Leurs besoins sont différents des miens, au même titre que les vôtres le sont probablement aussi. Parfois voir le bonheur des personnes qui nous sont proches, nous donne l’impression que nous serions heureuses avec les mêmes choses mais cela est souvent une illusion. Au-delà du côté pratique des choses, il s’agit évidemment de partager une vision avec votre compagnon.

Apprendre à reconnaître ses besoins

Vous l’aurez compris, le plus important est surtout de vous connaître assez pour savoir ce qui compte vraiment pour vous. Un homme qui voyage fait rêver mais veut aussi dire beaucoup d’absences, un homme ambitieux impressionne mais peut aussi aller de pair avec de longues heures de travail, des événements ratés, les hommes (très) beaux sont souvent convoités, tout comme les musiciens, ce à quoi il faut réussir à faire face etc. La liste est longue et parfois entre le rêve et le cauchemar, il n’y a qu’un pas. Surtout si l’on se met en tête de finalement changer celui que l’on désire pour qu’il corresponde mieux à ce dont on a besoin ! Cela revient à essayer d’emboiter un rond dans un carré. On finit toujours par s’épuiser… Pour s’éviter ce genre de situation, il est important de se découvrir soi-même et de prendre le temps de se connaitre pour bien identifier ses besoins. Vous avez tout à fait le droit d’avoir des besoins opposés à ceux des personnes qui vous entourent ou même de vos idoles !

Attention aux mauvaises habitudes

Parce que ce qui est familier est aussi rassurant, briser un cercle d’habitudes demande du temps et des efforts répétés. Cela ne se fait pas du jour au lendemain. Même lorsque vous saurez ce qu’il vous faut, vous serez probablement toujours un peu tentée par ce que vous avez toujours eu l’habitude de vouloir. C’est normal ! Restez bienveillante et patiente envers vous-mêmes. L’essentiel est que vous fassiez preuve d’honnêteté pour reconnaître tout de suite la piste sur laquelle vous vous lancez en cas de faux-pas et faire les ajustements adéquates ! Tout n’est pas toujours tout noir ou tout blanc mais si vous savez ce dont vous avez besoin, vous saurez distinguer les compromis que vous pourrez faire sans trop de difficulté de ceux qui vous coûteront votre bonheur en couple.

PSST: Si tu ne veux jamais louper les nouveaux articles du site et recevoir du contenu inédit inscrit-toi à ma newsletter 💌

1 Comment

  • Maryse
    12 octobre 2019

    Bonjour Yann!
    C’est vrai qu’il vaut mieux savoir ce que l’on veut, ce que l’on ne peut tolérer, ce que l’on est capable de supporter avant de s’engager. J’ai fait l’erreur d’un manque de jugement une fois, et, maintenant, je suis prudente.
    La vie nous donne des enseignements précieux. À nous de savoir les décrypter
    Bon week-end!

Laisser un commentaire