Libérez-vous des excuses que vous vous trouvez !

Qui ne s’est jamais trouvé des excuses pour éviter une action ou situation ? Il n’est pas toujours évident de distinguer les moments où nous nous trouvons des excuses, de ceux où nos raisons sont fondées. Apprenez à les identifier pour mieux aller de l’avant !

Nos excuses nous rassurent

Avant d’aller plus loin, il est important de comprendre pourquoi nous nous trouvons des excuses. Il ne s’agit pas des excuses que nous donnons aux autres, mais bien de celles que nous nous donnons à nous-mêmes. En effet, il est naturel et assez sain de s’écouter ! Mais cela n’est vrai que si nous savons être honnêtes envers nous-mêmes. Malheureusement, dans certains cas, nous préférons nous cacher derrière des excuses qui donnent raison à nos actes. Nous cherchons à justifier ce que nous faisons ce qui nous permet de prétendre garder l’image que nous avons de nous-mêmes. Seulement, au fond de nous, souvent, nous savons que nous nous mentons. Nous repoussons simplement en nous la source du malaise.

Apprendre à se demander pourquoi avec honnêteté

Lorsqu’une situation inconfortable se présente et que vous vous rabattez sur une excuse, il est possible que vous ne vous en rendiez pas tout de suite compte. Cependant, en y repensant ou en en parlant avec des proches, vous ressentirez en vous un certain malaise. Ce sont ces moments où vous parlez un peu trop pour vous justifier. Dans ces situations, essayez seule ou avec un(e) ami(e) de vous poser et de vous demander, en mettant tout jugement de côté, ce qui vous pousse à vous mentir plutôt que de porter ce que vous ressentez vraiment.

La peur au cœur de la problématique

La peur est souvent le moteur lorsque l’on se cache derrière une excuse. Par exemple, je me souviens que je n’osais pas passer une audition de peur de ne pas être prise. Seulement, je ne savais pas que c’était pour cette raison que je ne voulais pas la passer. Au lieu de me dire cela et de travailler à vaincre ma peur, je me disais simplement que ça ne valait pas la peine parce que je n’étais pas prête. Et j’arrivais à m’en convaincre ! Au fond, je savais que regarder en face ma peur de l’échec reviendrait à reconnaître que je devais aller à cette audition, même pour ne pas être retenue. Cela fonctionne souvent de cette manière lorsque nous nous trouvons des excuses. Nous avons peur de la tournure qu’une situation pourrait prendre par exemple et ainsi, nous préférons tout bonnement l’éviter etc. Plutôt que de reconnaître nos peurs et insécurités, nous préférons trouver des raisons qui nous paraissent censées.

Si vous avez peur, c’est que ça compte pour vous !

Si nous avons peur, c’est que cela a de l’importance. Cette émotion naturelle et forte cachée derrière nos excuses nous en dit long sur la place accordée à ce que nous fuyons. Utilisez cet indicateur pour vous pousser à surmonter vos excuses : allez chercher ce que vous voulez !

Adresser ce que vous ressentez

Identifier ses insécurités profondes et les reconnaître n’est pas évident. Aussi, l’écriture est un bon moyen de prendre du recul sur sa personne. Il est souvent recommandé d’écrire quelques pages par jour dans un journal. Même si au moment de l’écriture vous pouvez ne pas le voir tout de suite, avec quelques semaines ou mois de recul, en vous relisant, vous serez à même de percevoir vos réels moteurs quant aux décisions prises. Pas à pas vous apprendrez à reconnaître les vrais guides liés aux décisions que vous prenez et à corriger le tir. En étant plus honnête envers vous-mêmes, vous verrez certainement que certaines peurs étaient infondées ou qu’elles vous ont fait passer à côté d’opportunités. Ainsi, ce recul et ces conclusions vous permettront de vous dire : j’arrête !

Mettez en place des astuces

Pour vous libérer de vos excuses, une fois identifiées, apprenez à anticiper et à être honnête envers vous-mêmes. Cet exercice n’est pas simple car se mettre à nu, même auprès de soi, demande du courage ! Ainsi, dorénavant, lorsque je me sens dans la fuite, je sais que je ne suis pas tout à fait au clair avec mes motivations. Je me demande alors ce que j’aurais réellement à perdre et surtout, ce que je regretterais le plus : avoir essayé sans que cela ne fonctionne ou ne jamais savoir. C’est ce qui me permet de passer outre mes excuses. Cela ne s’applique évidemment pas à toutes les situations, mais vous saurez trouver des parades pour vous donner ce petit surplus de courage en mettant le doigt sur les situations qui réveillent vos insécurités et votre envie de vous trouver des excuses ! Cherchez alors à mettre en place quelques astuces. Par exemple, pour une situation type, dites-vous que quoi qu’il arrive, vous direz « oui », même si vous devez fermer les yeux pour accepter ! Vous serez sûrement surprise du résultat ! Enfin, découpez les tâches, écrivez ce que vous devez faire et allez-y pas à pas !

Soyez indulgente envers vous-mêmes

Changer ses habitudes ne se fait pas du jour au lendemain. Cela demande du temps et de la bienveillance. Soyez toujours douce avec vous-mêmes : le simple fait d’essayer de vous améliorer est déjà un pas ! Reconnaître ses insécurités et travailler dessus vous fait d’ores et déjà avancer. Donnez-vous du temps et célébrez même vos plus petites victoires !

PSST: Si tu ne veux jamais louper les nouveaux articles du site et recevoir du contenu inédit inscrit-toi à ma newsletter 💌

Laisser un commentaire